Venir en Belgique

Si tu viens via un pays dans lequel nous avons un partenaire EDYN, adresse-toi directement à ce partenaire :

Allemagne: http://www.djia.deItalie : www.fcei.it
Danemark : http://www.diakoniaaret.dkPays-Bas : http://www.togetthere.nl
États-Unis : www.ucc.org/ministries/volunteer ou www.pcusa.org/msr, ou encore www.elca.orgPologne : www.diakonia.org.pl
France : www.anneediaconale.comRoyaume-Uni : www.timeforgod.org
HongrieSlovaquie : http://www.ekumena.sk
République Tchéque : http://www.slezskadiakonie.czSuède : http://www.volontararet.se

Si tu viens d'un pays dans lequel nous n'avons pas d'organisation partenaire, écris-nous directement : info( at )spj.be

Si tu viens via une organisation SVE ne faisant pas partie de notre réseau EDYN, demande à celle-ci de prendre contact avec nous.

Les volontaires étrangers en Belgique...

Ils ont entre 18 et 30 ans et souhaitent passer 10 à 12 mois en Belgique pour diverses raisons:

Voilà, à titre d'exemple, quelques motivations qui poussent nos volontaires à s'engager dans l'Année Diaconale ou le Service Volontaire Européen.

Dans quels domaines peut-on accomplir son volontariat?

Nous travaillons actuellement avec des projets diversifiés dans les secteurs suivants :

Les projets d'accueil te proposeront, en collaboration avec le SPJ, des tâches qui te permettront d'utiliser tes compétences au mieux, de faire de nouvelles expériences et de t'ouvrir à de nouveaux horizons.

Faire un volontariat dans le domaine social c'est contribuer par divers moyens au bien-être des personnes en difficultés : accompagner les personnes dans la vie quotidienne, donner un  peu de son temps, Être à leur écoute, proposer de l'animation...

Dans les structures pour enfants, cela veut dire être là en dehors des temps scolaires par la simple présence du volontaire, aide dans la vie de tous les jours, les devoirs, l'animation des temps de loisir,...

Combien ça coûte ?

Pour les volontaires dans le cadre du programme SVE, c'est gratuit. Ils bénéficient d'un voyage aller-retour du pays d'origine vers la Belgique, d'une assurance-maladie et responsabilité civile.

Pour les non-SVE en dehors du réseau EDYN, le SPJ demande une contribution de 250 € par volontaire. En plus, chacun doit payer ses frais de transport international et doit être suffisamment couvert par une assurance. Votre organisation d'envoi peut aussi vous demander une contribution financière.

Tous les volontaires, qu'ils soient SVE ou non SVE, bénéficieront d'un logement, de 105 € par mois d'argent de poche, de 55 € par mois de frais d'intégration et d'un défraiement pour cours de langue. Les frais de déplacement dans le cadre des séminaires seront remboursés. Les repas sont aussi pris en charge. En général, les volontaires logent dans l'institution.

Nos séminaires

Pendant toute l'année, nous organisons pour les volontaires en accueil en Belgique plus ou moins 15 jours de rencontre commune. Tous nos projets commencent fin août par un séminaire d'accueil.

Les volontaires accueillis dans le cadre du programme SVE auront aussi un séminaire d'accueil et un séminaire à mi-parcours organisé par l'Agence nationale (Bureau International Jeunesse). 

Les projets locaux doivent libérer les volontaires pour ces rencontres qui font partie du « temps de travail » des volontaires.

Les séminaires sont des moments de rencontre dans un groupe multiculturel, d'échange et de réflexion sur le vécu dans les différents projets locaux. Ils permettent aussi de se rendre compte de la dimension interculturelle du programme. Les thêmes suivants sont abordés :

Pour ceux qui le souhaitent, une réflexion spirituelle sur le temps de service leur est proposée mais aussi des moments de détente ou tout simplement des moments pour discuter, partager ses joies et ses craintes.

Nous encourageons les volontaires qui en émettent le souhait à participer à certains modules de la Formation d'Animateur de Centres de Vacances proposée par le SPJ. Cela permet aux volontaires étrangers de nouer des contacts avec de jeunes belges et éventuellement d'élaborer un projet en commun. Pour nos Belges, c'est l'occasion de s'ouvrir vers d'autres pays et nationalités et leur donner peut-être l'envie de tenter à leur tour l'expérience enrichissante d'un service volontaire à l'étranger.